0

Animature à vos outils (T. 1) : Construire pour découvrir la nature

 

animature

Présentation de l’éditeur :

L’approche technique et scientifique de la nature par les enfants et les adolescents constitue, en complément des aspects sensoriels et artistiques, un axe central de la découverte de l’environnement. Pour tous ceux qui mettent en œuvre ce type de projets, à l’école, au collège, au lycée, dans des camps, lors de chantiers, dans des centres de loisirs, la question des outils à utiliser reste souvent sans solution : comment observer la petite faune du sol, comment mesurer la hauteur d’un arbre, comment réaliser un relevé botanique… Ce premier tome d’Animature a été conçu pour aider les éducateurs à fabriquer, à utiliser du petit matériel, simple mais efficace. Le second tome leur donnera des outils pratiques pour aborder, étudier et comprendre les milieux naturels et les facteurs écologiques. L’aventure continue, bonnes découvertes,

Mon avis :

Tout d’abord je souhaite remercier Babelio et les éditions Ecologistes de L’Euzière pour ce partenariat dans le cadre du Masse Critique mensuel auquel j’ai pu participer ! Quand j’ai vu ce livre dans la liste de partenariat j’ai tout de suite été conquise par celui-ci et je n’ai d’ailleurs postulé qu’à celui-ci et son tome 2.

Etant animatrice nature, j’aime beaucoup ce genre d’ouvrages pour pouvoir les proposer aux jeunes ou aux enfants afin d’attiser leur curiosité et qu’ils décident eux même de créer un outil.

Quand j’ai découvert ce livre j’avoue que j’ai été un peu déçu par sa forme d’abord. Je trouve les couleurs fadent, peu attrayante pour les enfants et la couverture est extrêmement fragile. Pour un ouvrage qui a vocation à « traîner partout » (dans le sens ou pour bricoler en général on est pas dans un environnement forcément hyper clean), sa durée de vie me semble assez courte, la couverture n’étant ni rigide très ni cartonnée.

Ensuite concernant le contenu, il est assez diversifier, on peu découvrir de nombreux outils à créer. Cependant la aussi je mettrais un bémol. Lorsque j’ai vue le titre du livre « Animature », j’ai sous entendu compris Anim (pour animateur) et Nature, et par définition on sait que dans l’animation nous avons en général très peu de budget. Je m’attendais donc à découvrir un ouvrage pour « débrouillard » pour faire de chouette choses sans aucun budget (ou peu). Et ça n’est pas vraiment le cas dans ce livre … On découvre au sommaire une grille qui regroupe tout les outils possible à créer avec notamment une case qui indique un symbole « € » (Euros) ou non. Et lorsque l’on suit la direction d’une page ou le symbole est absent on à la mauvaise surprise de s’appercevoir qu’en réalité il va quand même falloir passer la caisse.

Je vous donne un exemple pour expliquer mon propos , en prenant un des premiers outils signalés sans le symbole € , il s’agit du Terrarium et je vous donne les prix chez un célébre magasin de bricolage discount pour faire le moins cher possible. Il nous faut :

2 plaques de plexiglas de 33×22 cm épaisseur 6 mm (20 € sans la découpe)

– 3 morceaux de contreplaqué , 1 de 36×14 cm et 2 de 20,5x14cm épaisseur 1,6cm (10€ sans la découpe)

Si pour eux 30 € c’est gratuit, je pense que l’on ne doit pas venir de la même planete ….

Enfin concernant les points qui m’ont le plus déçu, il y aussi le contenu car mis à part des outils il n’y a pas d’explication sur ce que l’on peu observer. Je me suis rendu compte ensuite qu’en réalité l’éditeur avait pris le partie de faire un tome sur les outils et le second sur l’apport théorique. Je souhaitais quand même vous en avertir.

Alors certes mon avis est plutôt négatif mais toutefois cet ouvrage, même s’il m’a beaucoup déçu, peut être très intéressant pour d’autres. En effet, il dispose d’un réel attrait pour les personnes prêtes à investir un peu d’argent dans du bricolage. De plus je pense que les schémas peuvent être compris par des enfants à partir de 12-14 ans tout seul. 

Il faut également souligner son prix, qui me semble raisonnable, qui est de 15 €.

En conclusion, j’avoue que ma chronique est asse négative mais j’ai été pas mal déçue par ce livre. Pouvant comparer avec d’autres (tel que la collection des copains (copain des bois …etc)) celui ci reste pour moi un peu en deçà même si comme je vous l’ai dit il n’est pas inintéressant. 

Je serais donc curieuse de pouvoir lire d’autres avis🙂

Ma note :

11/20

 

 

   

9

Conversations avec mon chat d’Eduardo Jauregui

 

Présentation de l’éditeur :conversation avec mon chat

Sara a presque quarante ans et des tas de problèmes… jusqu’au jour où elle rencontre un chat qui parle. Chaque matin, Sara se réveilleavec la nausée. Enceinte ? Impossible, cela fait bien trop longtemps que son compagnon ne l’a pas approchée. Surmenée ? Plus probable. D’ailleurs, le matin même où elle doit présenter un dossier important au travail, elle se met à avoir des hallucinations : Sybille, un drôle de chat abyssin, vient frapper à sa fenêtre et lui parle. Et pas pour dire n’importe quoi ! L’animal lui pose des questions étonnamment sensées : est-elle vraiment heureuse ? Qu’attend-elle de la vie ? La psychatnalyse commence !

Lire la suite

0

Les punitions de Michaël Escoffier et Félix Rousseau

les punitions bon

Présentation de l’éditeur :

Vous savez ce qu’ils me font, mes parents, quand soi-disant je leur manque de respect sous prétexte que je leur coupe la parole ? Ils me recouvrent de peinture qui rend invisible. C’est nul : ça ne m’empêche pas de parler et tout le monde me rentre dedans !

Quatre enfants se cachent sous une table et parlent de « punitions » ; celles qu’on donne aux enfants et celles qu’on donnerait volontiers aux parents quand ils ne se tiennent pas à carreau ! Après tout, les parents sont des enfants comme les autres !

Lire la suite

0

Tout est halluciné de Hyam Yared

 

tout est hallucine

Présentation de l’éditeur :

Justine est née une deuxième fois à l’âge de cinq ans, au sortir d’un coma qui l’a laissée amnésique. Dans la poussière et le vacarme du Caire, pour l’aider à reconstituer ses souvenirs, elle ne peut pas compter sur son père, qui préfère lui réciter en français des versets des Evangiles, pleurer des siècles plus tard la chute de l’empire chrétien d’Orient, et qui refuse, que ce soit en français ou en arabe, de prononcer certains mots, parmi lesquels « mère » et « Liban » – leur pays d’origine. Justine devra combler elle-même les blancs du langage paternel, qui sont aussi ceux de son existence. Cette mère dont l’absence prend tant de place, ce pays ravagé autrefois berceau de tant d’espoirs. Ainsi mesurera-t-elle, comme en écho à ses propres aspirations à la liberté, combien d’illusions brisées jalonnent l’histoire du Moyen-Orient.
Des rêves d’émancipation aux violences les plus absurdes, de la Grande Syrie laïque d’Antoun Saadé aux ruines de Beyrouth, il lui faudra découvrir ce que les armes et les ceintures d’explosifs auront coûté à sa propre enfance pour espérer trouver un jour sa place dans le chaos du monde.
Lire la suite

0

D.R.A.M. Mémoire Vive d’Antony Altman

 

DRAMPrésentation de l’auteur :

Paris, 1992. Gabriel est un jeune homme de 23 ans, lunaire et romantique, qui nourrit une passion pour une héroïne de série télévisée des années 1970 mondialement connue. À ses yeux, l’actrice qui incarne le rôle représente l’idéal féminin. Aussi croit-il rêver lorsqu’un soir il fait la connaissance de Marzi, sa nouvelle voisine de palier, qui ressemble en tous points à son égérie.
Gabriel ne tarde pas à déclarer sa flamme à la jeune femme, qui de son côté ne reste pas insensible à ce garçon osant porter ses émotions et ses sentiments à fleur de peau. Mais voilà que le meilleur ami de Gabriel fait son apparition au beau milieu de cette romance naissante. Il s’appelle Sacha, possède le physique d’un apollon, le cerveau d’un docteur en mathématiques – ce qu’il s’apprête à devenir dès la fin de ses examens universitaires – et un charme ravageur. Bref, tous les ingrédients d’un suspense psychologique romantique.
Dans la réalité, tout se termine-il toujours aussi bien qu’à la télé ?
Lire la suite

4

3096 jours de Natascha Kampusch

 

3096 jours natasha kampuschPrésentation de l’éditeur :

Natascha Kampusch a vécu le pire : le 2 mars 1998, à l’âge de dix ans, elle est enlevée sur le chemin de l’école. Pendant 3096 jours, huit ans et demi, son bourreau, Wolfgang Priklopil, la garde prisonnière dans une cave d’environ cinq mètres carrés, près de Vienne.
En août 2006, elle parvient à s’enfuir par ses propres moyens. Priklopil se suicide le jour même.
Dans ce récit bouleversant, Natascha Kampusch révèle les circonstances de son enlèvement, le quotidien de sa captivité, sa terrible relation avec son ravisseur et la façon dont elle a réussi à survivre à cet enfer.
Le témoignage unique d’une traversée de l’inimaginable par une jeune femme qui ne s’est jamais laissé briser.
Lire la suite

8

L’Homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle


l'homme qui voulait être heureuxPrésentation de l’éditeur :

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux. Lire la suite