D.R.A.M. Mémoire Vive d’Antony Altman

 

DRAMPrésentation de l’auteur :

Paris, 1992. Gabriel est un jeune homme de 23 ans, lunaire et romantique, qui nourrit une passion pour une héroïne de série télévisée des années 1970 mondialement connue. À ses yeux, l’actrice qui incarne le rôle représente l’idéal féminin. Aussi croit-il rêver lorsqu’un soir il fait la connaissance de Marzi, sa nouvelle voisine de palier, qui ressemble en tous points à son égérie.
Gabriel ne tarde pas à déclarer sa flamme à la jeune femme, qui de son côté ne reste pas insensible à ce garçon osant porter ses émotions et ses sentiments à fleur de peau. Mais voilà que le meilleur ami de Gabriel fait son apparition au beau milieu de cette romance naissante. Il s’appelle Sacha, possède le physique d’un apollon, le cerveau d’un docteur en mathématiques – ce qu’il s’apprête à devenir dès la fin de ses examens universitaires – et un charme ravageur. Bref, tous les ingrédients d’un suspense psychologique romantique.
Dans la réalité, tout se termine-il toujours aussi bien qu’à la télé ?

Mon avis :

J’ai découvert ce livre par hasard et sa quatrième de couverture m’a tout de suite intrigué ! Ne connaissant pas Super Jaimie, car je suis trop jeune, j’ai quand même voulu en savoir plus ! Et je n’ai pas été déçue de ma lecture ! Ce roman ne peut pas vous laisser insensible !

L’auteur nous emmène ici dans la tête de Gabriel, entre actions présentes et pensées du personnage et j’ai été happée dès les premières pages par ce roman. Une sensation désagréable de fouillis m’a envahie au fil des pages et après réflexion je me dit que l’auteur à réussi une belle prouesse. En effet, tout d’abord déroutée par ce ressenti, car j’avais le sentiment de « ne rien y comprendre »,  j’ai ensuite compris le pourquoi du comment ! Gabriel est tellement perdu que plonger dans ce roman on plonge également dans son mal être ! Ce jeune homme est vraiment très très mal et son cerveau ne cesse de fonctionner, de tout analyser , il ne s’arrête jamais !

Nous suivons avec un rythme fou sa descente aux enfers, son coup de foudre pour la jeune Marzi (qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son héroïne fétiche Super Jaimie), son début de relation avec la jeune femme et finalement cette dernière qui la jette lamentablement pour le collègue de ce dernier … Qui ne deviendrait pas fou ?

On assiste impuissant à tout cela car nous ne sommes que lecteurs mais cette passivité reflète bien au final ce qui se passe de manière générale face à un proche qui pourrait nous livrer ses difficultés . On peut l’écouter, le conseiller … Mais on ne pourra pas faire à sa place ! Lui seul peut s’en sortir finalement ! Et cette place de lecteur que nous avons qui nous rend spectateur de tout cela et qui nous fait bouillir nous rappelle cette base que nous oublions certaines fois à vouloir trop bien faire ou trop bien aider ceux qui nous sont chers !

En conclusion un livre qui ne peut pas laisser insensible mais que chacun vivra différemment selon son parcours et ses expériences de vie. L’auteur vous feras passer par des tas d’émotions, tantôt perdu, énervé, ou encore un sourire au lèvres … Si vous voulez oublier un livre une fois qu’il est fermé, n’ouvrez pas celui-ci parce qu’avec lui c’est impossible ! 

Ma note :

15/20

 

 

   

Publicités

Toi aussi donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s