Loeuk… Tchong Kraoy : La dernière fois de Phiseth Srun

 Loeuk ...Tchong Kraoy  La dernière fois

 Synopsis :

Au début du printemps 1975, à 12 000 kilomètres du Sud-Est de la France, un jeune étudiant de vingt ans, originaire de Phnom Penh et issu d’un milieu militaire, quitte sa ville natale pour se rendre chez ses amis au Laos. Pour ce faire, il doit parcourir 800 kilomètres en autocar, partant de la région Nord-Ouest du Cambodge pour se rendre à Vientiane. Un mois plus tard, les maquisards communistes « Khmers rouges » envahissent les villes du pays..

Mon avis :

Tout d’abord je tiens à remercier les Editions VPS et Livraddict pour ce partenariat qui m’a permis de découvrir ce roman.

Roman que j’ai d’ailleurs adoré et pour lequel j’ai presque eu un coup de cœur, mais avant de vous en expliquer les raisons, je vais tout d’abord vous dire pourquoi je l’ai choisi bien qu’il soit très différent de mes lectures habituelles !

Lorsque j’ai vu ce livre en partenariat j’avoue que dans un premier temps c’est la photo de la couverture qui a attirée mon attention. Je l’ai trouvé très belle et elle m’a donné envie de lire ce roman. Puis j’ai lu le synopsis et je n’ai pas hésité une seule seconde car je n’avais jamais lu ce genre d’ouvrage. De plus je pensais que cela me permettrai de découvrir, d’un coté les paysages du Cambodge, de l’autre de prendre connaissance des événements qui ont suivi lorsque les Khmers rouges ont envahi le pays.

Toutefois j’ai été assez étonné lorsqu’au fil de ma lecture je n’ai pas retrouvé ce qui été annoncé dans la quatrième de couverture. Certes le sujet est un peu abordé mais j’avoue que je m’attendais à ce qu’il soit beaucoup plus développé !

Néanmoins, cette déception ne m’a pas arrêté dans ma progression et j’ai  été très agréablement surprise. En effet finalement ce livre est un magnifique récit de voyage qui m’a permis de m’évader et de voyager avec Zsunara au fil des pages. Nous découvrons ce jeune adulte plutôt naïf mais très attachant, dans son exil tout d’abord à Vientiane, qui fuira ensuite ses racines en raison des conflits politique, pour se rendre en France

C’est alors, qu’il va devoir apprendre réellement à se débrouiller seul, et se rendre compte peu à peu comme il peut être difficile de prendre racine dans un pays qui n’est pas le sien, surtout lorsque les coutumes sont complètement différentes de celles qu’il a connu depuis sa plus tendre enfance. C’est d’ailleurs grâce à des témoignages comme celui ci que l’on peut s’apercevoir  comme il n’est pas facile d’avancer, dans un monde sans repère.

En tout cas je pense que vous l’avez compris, j’ai beaucoup aimé ce livre. De plus malgré les diverses chroniques assez négatives que j’ai pu lire un peu partout sur la toile, le style littéraire de l’auteur ne m’a absolument pas dérangé. J’ai trouvé la narration simple, sans chichi, mais au plus proche des émotions de notre personnage principal. Il s’agit même d’un élément qui m’a permis de réellement apprécier la valeur de ce roman.

Pour conclure je dirais simplement que Phiseth Srun nous livre ici un récit de voyage authentique et abordable par tous, que je vous recommande vivement de lire ! Vous ne le regretterez pas !

Ma note :

18/20

 

Cette lecture entre dans le cadre du Challenge 100 livres en 2015

 

Publicités

Toi aussi donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s