Les amandes vertes d’Anaël et Delphine Hermans

les amandes vertes

 

 Synopsis :

Au printemps 2008, Anaële Hermans quitte la Belgique pour s’installer à Bethléem. Elle part y travailler comme volontaire auprès de jeunes Palestiniens. Pendant ce séjour, elle échange de nombreuses lettres avec sa soeur, Delphine, restée à Liège. Les deux soeurs se disent complémentaires : Anaële aime raconter des histoires, et Delphine dessine. Douze lettres composent cet album, au long duquel nous suivons Anaële de check-point en mariages, sur les plages d’Israël et sous les miradors, explorant ces deux mondes si proches et si lointains. Un témoignage intime, atypique et rafraîchissant.

Mon avis :

Me penchant actuellement un petit peu sur les BD pour découvrir ce genre, je suis tombée par hasard sur celle-ci dans ma médiathèque et j’en fait aujourd’hui un commentaire (alors que je ne chronique plus depuis près d’un an) car j’ai eu un réel coup de cœur pour ce livre.

Nous suivons ici le périple d’Anaël qui est partie pour quelques mois en Palestine pour travailler en tant que bénévoles auprès des jeunes.

J’ai beaucoup appris en lisant cette BD et j’ai adoré la manière dont nous est raconté ce qu’elle vit la bas. En effet le sujet étant assez délicat, l’auteur aurait pu prendre position dans son oeuvre mais ici ce n’est pas le cas. On nous raconte de manière très simple ce que vie cette jeune fille au quotidien, les rencontres qu’elle fait et ce que les locaux lui racontent mais également la solitude qu’elle vit à certains moment, recluse dans son appartement sans personne à qui se confier.

Nous découvrons donc la vie la-bas vécu de l’intérieur et écris simplement, avec des mots simples, à porter de tous, c’est une des raisons pour laquelle j’ai beaucoup aimé ce livre.

La seconde raison est que j’ai apprécié les illustrations. Autant celles-ci ne sont pas extraordinaires, dans le sens ou elles sont en noir et blanc et que les dessins ne sont pas magnifiques mais cette BD à beaucoup de charme. En effet, moi qui est peu voyagé dans ma vie j’ai vu voyager par cet ouvrage car les illustrations nous permettent vraiment de suivre Anaël et d’avoir l’impression d’être avec elle. Par exemple nous voyons des paysages, Bethléem et ses lieux saints, ou encore à de nombreuses reprises le mur qui a été édifiés aux frontières des villes et qui les empêchent de passer en Israël.

En conclusion, une BD que je vous recommande vraiment de lire car pour moi ça a été un réel coup de cœur et je pense qu’elle vaut la peine d’être lu et largement diffusée ! Je trouve que ces deux sœurs ont vraiment beaucoup de talent !!

Ma note :

20/20

Publicités

Toi aussi donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s