Rafael, derniers jours de Gregory Mcdonald

 

• Rafael, derniers jours de Gregory Mcdonald

 Synopsis :

Il est illettré, alcoolique, père de trois enfants, sans travail ni avenir. II survit près d’une décharge publique, quelque part dans le sud-ouest des Etats-Unis. Mais l’Amérique ne l’a pas tout à fait oublié. Un inconnu, producteur de snuff films, lui propose un marché : sa vie contre trente mille dollars. II s’appelle Rafael, et il n’a plus que trois jours à vivre… Avec ce roman, Gregory Mcdonald n’a pas seulement sondé le coeur de la misère humaine, il lui a aussi donné un visage et une dignité.             
 
 
 
Mon avis :
 
J’ai lu ce livre parce que j’en avais lu des critiques très positives sur plusieurs blogs et du coup je me suis lancée moi aussi !
Déjà, quand on ouvre le livre, l’auteur nous met direct dans l’ambiance, en nous annonçant que le chapitre 3 est un chapitre très difficile à lire mais qu’il a été obligé de l’écrire sinon on ne comprendrait pas grand chose à l’histoire ! Je commence donc le livre avec une première appréhension de ce fameux chapitre 3 et j’ai eu raison !   La lecture de ce chapitre me met dans tous mes états , je me sens mal à l’aise, j’ai limite envie de vomir mais je le finis quand même parce que je me dis que s’il est là c’est qu’il fait partie du livre ! Et puis ça nous permet une réelle compréhension du livre, de sentir réellement ce que Rafael va endurer ! Parce qu’il faut l’avouer quand même ce qu’il va subir avant de mourir je n’aimerais même pas subir 1/10ème de ça moi !  

Ce roman est une histoire poignante , émouvante …etc. on ressent la misère de ces gens, la honte dans laquelle ils vivent au fin fond de leur bidonville et la manière dont ils tentent de survivre ! De plus on sait très bien que ce genre de choses arrivent encore à de nombreux endroits dans le monde aujourd’hui !  Ce livre m’a donc beaucoup plu même si je l’avoue m’a retourné énormément !
 

Je le conseille vraiment !
Je finirai simplement cette critique par une phrase, qui résume très bien cet ouvrage  : La fiction dépasse bien souvent la réalité !  

 

 Ma note :

17/20

 

Publicités

Toi aussi donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s