La servante de Louis-Olivier Vitté

Mes lectures

 

Synopsis

Aux confins de l’Auvergne et du Limousin, à l’orée du XXe siècle, Quiterie, cadette d’une famille de métayers pauvres, connaît l’enfance des oubliés du progrès : la faim, le froid, le dur labeur au quotidien… Sa vie bascule le jour où madame Cosnac de Pradines l’embauche comme servante. Elle n’a que treize ans. Levée avant l’aube, couchée longtemps après que les dernières bougies ont été soufflées dans la chambre des maîtres, elle doit veiller à tout et n’a pas le temps de rêver comme toutes les petites de son âge. Mais le retour de Thibault, le fils prodigue de la maison, bouleversera son destin tout tracé de servante soumise…

Mon avis :

Ce livre m’a été prêté par ma maman, qui lit des livres très bien comme beaucoup de livres un peu bizarres aussi ! Enfin disons plutôt dont l’histoire ne m’intéresse guère !

Et pour tout avouer, lorsque j’ai lu le résumé, l’histoire m’intéressait mais j’avais peur finalement qu’elle ne me plaise pas, car il s’agissait d’une histoire assez « ancienne » puisqu’elle se déroule au début du 20ème siècle !

Puis, malgré cette petite appréhension, j’ai débuté le livre et aussi surprenant que cela puisse paraître, j’ai dévoré le livre du début à la fin en quelques jours !

L’histoire est bien ficelée, avec des rebondissements tout le long, auxquels on se s’attend pas du tout, je me suis même pris d’affection pour la jeune servante, Quiterie !

Comme indiqué dans le résumé, la petite servante et le fils de la maîtresse de maison tombent amoureux l’un de l’autre, c’est ainsi que l’auteur nous rappelle que la différence de milieu social était encore plus marquée autrefois ! La maîtresse de maison avait honte qu’une telle histoire puisse voir le jour et que cela se sache dans tout le village !

Elle fit donc tout pour éloigner son fils de cette servante afin que ce couple ne perdure point et qu’un enfant ne puisse naître de cette union !

Je ne vais bien évidemment pas vous raconter la suite, car le livre n’aurait plus aucun intérêt pour vous !

Néanmoins, j’aimerais simplement rajouter une petite chose, le livre est divisé en chapitres, chose très bien puisque cela permet de s’y retrouver dans l’histoire ! Je regrette simplement une chose : le titre des chapitres est trop explicite ! On sait donc pratiquement à chaque fois en lisant le titre du chapitre ce qu’il va s’y passer, ou au moins on s’en doute !

Enfin pour conclure cette critique, je dirais simplement que ce livre est un gros coup de coeur pour moi, que j’ai vraiment apprécié cet ouvrage ! Cela m’a permis également de découvrir comment l’on vivait au début du 20ème siècle dans nos campagnes françaises, ainsi que le pauvre sort qu’était réservé aux enfants de familles dites « pauvres » !

Ma note :

15/20

 

 

 

 

Publicités

Toi aussi donne ton avis !

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s